Étonnant

L’architecture, l’ingénierie et la construction à l’honneur : l’histoire d’une merveille canadienne

Point de repère dans le ciel de Toronto, du haut de ses 553,33 m (1 815 pi 5 po) la Tour CN est le symbole le plus connu et célébré au Canada. La Tour CN est un triomphe architectural de renommée mondiale, une merveille du monde moderne, un lieu de restauration et de divertissement, une attraction incontournable à Toronto. Chaque année, près de 1,5 million de visiteurs viennent à la Tour CN pour contempler le panorama superbe et profiter des multiples activités offertes.

Au bout de 40 mois de construction, la Tour CN a ouvert ses portes le 26 juin 1976 et est rapidement devenue un véritable point de repère canadien, un important centre de télécommunications qui dessert 16 chaînes de télévision et de radio FM à Toronto. Plus de 500 personnes travaillent à la Tour CN durant l’année et la tour est devenue une attraction touristique de renommée internationale.

La Tour CN fait la fierté des Canadiens et impressionne les touristes étrangers, mais son origine a un caractère plus pratique. L’horizon de Toronto était autrefois surtout composé d’immeubles de faible hauteur, mais durant les années 1960, la ville a connu un véritable boom de construction de gratte-ciel. Ces immeubles provoquaient de sérieux problèmes de transmission parce que les tours de transmission n’étaient plus assez élevées pour assurer une réception de qualité pour la radio et la télévision. La Tour CN, dotée de récepteurs à micro-ondes à une altitude de 338 m (1 109 pi) et d’une antenne à 553,33 m (1 815 pi 5 po), a rapidement résolu les problèmes de communications et les Torontois bénéficient maintenant d’une des meilleures réceptions en Amérique du Nord.

Le Canadien National (CN) a construit la Tour CN en 1976 pour démontrer le talent de l’industrie canadienne en construisant la plus haute structure au monde. Pour mener cet ambitieux projet à sa conclusion, 1 537 personnes ont travaillé 24 heures par jour, cinq jours par semaine, pendant 40 mois.

Les équipes de construction ont entamé les travaux le 6 février 1973, en commençant par déblayer plus de 56 tonnes métriques de terre et de schiste rocheux de la fondation. On a ensuite abordé la construction de la flèche de béton, un noyau hexagonal de 335 m (1 100 pi) comportant trois bras de support incurvés. Il a donc fallu couler du béton dans un énorme moule, ou « coffrage ». À mesure que le béton durcissait, on continuait de soulever le coffrage, supporté par un anneau de vérins hydrauliques, tout en réduisant sa taille, produisant l’élégante silhouette profilée de la Tour CN.

Huit mois plus tard, la flèche de béton de la Tour CN était la plus haute structure à Toronto et, dès février 1974, la plus haute au Canada. En août 1974, on a commencé la construction de la sphère de sept étages qui allait abriter les galeries d’observations et le restaurant tournant. En mars 1975, les travaux tiraient à leur fin et Olga, un hélicoptère Sikorsky géant, est venu à Toronto pour lever les 44 sections de l’antenne et les poser au sommet de la Tour. La construction de la Tour CN a pris fin le 2 avril 1975 et l’inauguration a eu lieu le 26 juin 1976.

Le 2 avril 1975, lorsque la 44e et dernière pièce de l’antenne a été boulonnée en place, la Tour CN est entrée dans le groupe sélect des 17 autres structures autoporteuses qui avaient été les plus élevées au monde, un titre qu’elle allait conserver pendant 32 ans. Ross McWhirter, rédacteur du livre des records Guinness, était sur les lieux pour noter cette étape historique. Depuis lors, la Tour CN a été mentionnée à plusieurs reprises dans le fameux livre, y compris pour la mention du « cellier le plus élevé au monde ».

En 1995, la Tour CN a été incluse parmi les sept merveilles du monde moderne par l’American Society of Civil Engineers. La merveille du monde canadienne partage cette désignation avec l’Empire State Building, le tunnel sous la Manche (Eurotunnel), le pont Golden Gate de San Francisco, le barrage Itaipu à la frontière du Brésil et du Paraguay, le canal de Panama et le Programme de protection de la mer du Nord, en Europe.

Depuis l’ouverture de la Tour CN, les touristes du Canada et du monde entier viennent à Toronto pour admirer cette merveille d’ingénierie. En plus de servir de centre de télécommunications, la Tour CN propose une gamme complète d’attractions originales, d’expositions et de services de restauration.

Au fil des ans, des millions de dollars ont été investis pour agrandir et moderniser la Tour CN, afin de continuer d’offrir aux visiteurs une expérience de classe internationale :

  • En 1986, la tour CN a inauguré Tour of the Universe, le premier manège de simulation en vol au monde. Constamment renouvelé et reprogrammé, ce simulateur continue d’offrir des émotions fortes aux spectateurs.
     

  • En 1998, on a ajouté des attractions et des boutiques de 75 000 pi², en plus d’un cinéma et d’une Boutique du marché, à la base de la Tour. Le cinéma Feuille d’érable présente un documentaire sur l’histoire de la Tour CN et les 10 000 pi² de la Boutique du marché regorgent d’articles de grande qualité, y compris des souvenirs authentiques du Canada et de la Tour CN.
     

  • Depuis plus de 30 ans, la Tour CN est un important centre de télécommunications qui a su s’adapter aux avancées technologiques inouïes des dernières décennies. Elle sert de station de base cellulaire pour la transmission sans fil de la voix et des données, ainsi que pour la télédiffusion et la radiodiffusion.
     

  • Après d’importantes rénovations, le Restaurant 360 de la Tour CN a fait une entrée en scène saluée par la critique en 1995 avec une nouvelle équipe de chefs chargés de créer une cuisine aussi spectaculaire que le panorama. Parmi les améliorations apportées au restaurant au fil des ans, citons l’ajout en 1997 d’un cellier ultramoderne renfermant 9 000 bouteilles de vin. Situé à une hauteur de 351 mètres, celui-ci a été reconnu comme le cellier le plus élevé du monde par le livre des records Guinness en 2006. Il offre à la clientèle du restaurant l’une des plus vastes sélections de la région torontoise. Depuis plus de dix ans, le 360 a remporté de nombreux prix pour sa cuisine, ses vins et son ambiance et il est devenu une destination incontournable pour les sorties gastronomiques et les événements spéciaux des Torontois, mais aussi des célébrités et des touristes.
     

  • En 1996, pour accueillir ses visiteurs toujours plus nombreux, la Tour CN a ajouté deux ascenseurs, pour un total de six ascenseurs à paroi de verre qui conduisent les visiteurs au sommet, dans le plus long puits d’ascenseur au monde.
     

  • En 2002, la Tour CN a subi une transformation spectaculaire lors du remplacement du Radôme (un tissu de fibre de verre doublé de téflon, de forme circulaire, qui protège le matériel à micro-ondes situé à la base de la Nacelle).
     

  • La Tour CN investit constamment dans de nouveaux équipements et dans la formation pour améliorer sa sécurité. En 2002, la Tour CN a lancé un programme de formation primé, en plus de mettre en place une arche de sécurité sans contact dernier cri à l’entrée, au coût d’un million de dollars. Depuis 1976, la Tour CN est un leader technologique et les progrès dans le domaine de la technologie et de la sécurité jouent un rôle important dans la protection des visiteurs et du personnel. Le nouveau système s’agence aux systèmes présents depuis le début, incluant les dispositifs internes et externes de sécurité en fonction 24 heures par jour et 7 jours par semaine.
     

  • En 2006, la Tour CN a ajouté de nouvelles salles de réunions au pied de la Tour, afin de répondre à la demande croissante que suscite ce lieu unique; ces salles polyvalentes d’une superficie totale de 1 100 pi² sont à côté du cinéma Feuille d’érable de 144 places. Dotées de matériel audiovisuel de présentation dernier cri, les nouvelles salles de réunion Aspen, Birch et Cedar peuvent être adaptées pour accueillir jusqu’à 90 personnes lors de rencontres, réunions en petit groupe, déjeuners d’affaires et bien plus. Le service complet de restauration et de boissons est disponible sur place, ou les participants peuvent prendre l’ascenseur pour se restaurer avant ou après la réunion au Restaurant Horizons ou au fameux Restaurant 360 de la Tour CN.
     

  • Le 28 juin 2007, la Tour CN a subi sa plus récente modification technique, un système d’éclairage extérieur programmable à DEL, qui a été très remarqué. Dorénavant, la silhouette de la Tour CN illumine le ciel de Toronto tous les soirs, avec un éclairage rouge et blanc d’une grande élégance. Ce système dernier cri comporte 1 330 lampes à DEL à la fois écoénergétiques et d’entretien à coût réduit, car le système a une consommation énergétique réduite de 60 % par rapport à l’éclairage traditionnel de la Tour d’il y a environ 10 ans. Durant la nuit, un spectacle de lumières sensationnel marque chaque heure et démontre les possibilités exceptionnelles du nouveau système d’éclairage.
     

  • Le 9 avril 2008, la Tour CN a inauguré le premier ascenseur doté d’un plancher et d’une paroi de verre en Amérique du Nord, également le plus haut au monde. Un des six ascenseurs à paroi de verre de la Tour a été modifié pour offrir un nouveau frisson aux visiteurs qui observent le sol sous leurs pieds, à 346 m (1 136 pieds) plus bas. Une partie du plancher de l’ascenseur comprend maintenant deux panneaux de verre d’une superficie totale de près de 0,6 m2 (6 pi2). Les six ascenseurs à paroi de verre de la Tour CN emmènent les visiteurs au sommet à 22 km/h (15 mi/h), au long de la cage d’ascenseur à paroi de verre – franchissant la distance de 346 m/1136 pieds en 58 secondes, ce qui lui donne la réputation de premier ascenseur au monde. En 2007, la Tour CN et le Restaurant 360 ont obtenu 12 prix, dont celui de premier ascenseur au monde parmi les 10 meilleurs ascenseurs au monde, selon la publication de National Geographic's intitulée JOURNEYS OF A LIFETIME: 500 of the World's Greatest Trips.
     

  • 2010 - La toute nouvelle attraction de la Tour CN est un cinéma à haute définition 3D, qui vient s’ajouter aux expériences très attrayantes offertes à la Tour. Récemment rénové, le cinéma Feuille d’érable est une des salles mieux équipées au Canada pour les présentations et spectacles publics ou privés. Le cinéma dernier cri est doté de tout le matériel de projection numérique à haute définition, et d’une chaîne stéréophonique de pointe, pour offrir une expérience haute définition 3D de qualité.  Les visiteurs auront l’occasion de découvrir le nouveau cinéma dernier cri à haute définition 3D qui présente The Ultimate Wave Tahiti 3D, le premier film ayant comme sujet le surf à être créé en 3D.
     

  • 2011 – Première du genre en Amérique du Nord, L’HAUT-DA CIEUX est la plus haute promenade mains libres au monde sur un rebord de 1,5 m (5 pi) de largeur qui fait le tour de l’observatoire de la Tour CN, à 356 m (1 168 pi, 116 étages) dans les airs. Cette expérience enivrante donne aux amateurs de sensations fortes la chance de marcher en bordure d’une des merveilles du monde créées par l’Homme. Les amateurs d’aventure se promèneront « mains libres » en groupes de six, retenus à un rail de sécurité aérien grâce à un système comprenant un chariot et un harnais. Les guides spécialement formés de l’HAUT-DA CIEUX incitent les participants à explorer leurs limites et à se pencher au-dessus de la ville de Toronto; il n’y a au-dessous que de l’air. Tous ceux qui répondent aux exigences énoncées pourront profiter de ces vues imprenables à ciel ouvert de Toronto et du Lac Ontario. Chaque aspect de l’HAUT-DA CIEUX, de la conception à la construction aux logistiques d’attraction jusqu’à l’exploitation, a été développé en conformité avec les plus hautes normes de sûreté et de sécurité. L’expérience intégrale est d’une durée de 90 minutes, dont environ 30 minutes sont consacrées à l’excursion à l’extérieur. www.edgewalkcntower.ca